2.2 GENERALISATION

 

 3.2 Généralisation

 

 

Dans un référentiel galiléen, la variation d'énergie cinétique d'un solide  entre deux positions A et B est égale à la somme des travaux des forces extérieures apliquées au solide entre les positions A et B:

 

 

où ECA et ECB sont respectivement l’énergie cinétique du solide aux points A et B.

 

Petits rappels :

* Travail moteur, résistant ou nul :

 

· Exemple 1

 

 

L'haltère se déplace de A (situé au sol) vers B(en altitude) .

On donne    = 100 N et AB = 1.80. On calcule :

W AB(   ) = F X ABX cos  cos (    ;      )

W AB(   ) = 100 x1.80 x cos (π)  car et   sont colinéaires de même sens .

W AB(   ) = 180 J 

Le travail de  est moteur .

 

· Exemple 2

On s'interessera uniquement au commencement de la video et plus précisément lorsque l'homme est éjecté dans les airs .

 Comme dans le premier exemple, Le mobile se déplace de A (situé au sol)vers B(en altitude). Visiblement la force tente de s'opposer à ce déplacement.

On donne P = 800 N et h = 120000 m. On calcule :

WAB (    ) = Px h

WAB   )= Px ( zA-zB)

WAB   ) = 800 x (-12 0000) car   zA-zB < 0

WAB   ) = -9.7 x 107

Le travail de    est résistant .


· Exemple3

 

Le satellite est en orbite terrestre .Il a un mouvement circulaire et uniforme. Par conséquent, WAB  ) = Px h


Retenons qu'une force perpendiculaire à la trajectoire ne fournit aucun travail.  


Dans un référentiel galiléen, la variation d'énergie cinétique d'un solide en translation entre deux positions A et B est égale à la somme des travaux des forces extérieures apliquées au solide entre les positions A et B:

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site